High-Tech

Free Mobile : 15 % de parts de marché

Free Mobile : 15 % de parts de marché

Le groupe Iliad vient de publier son bilan 2014. Dans les secteurs du fixe et du mobile, Free a attiré de nouveaux utilisateurs.

Le groupe Iliad vient de publier ses résultats sur l’année 2014. Il a réalisé un chiffre d’affaires de 4.17 milliards d’euros, en hausse de 11.2 %, et un bénéfice net de 278.4 millions d’euros, en progression de 4.9 %. Ses activités dans le fixe restent majoritaires avec un chiffre d’affaires de 2.56 milliards d’euros, et progressent toujours, à hauteur de 2.7 %. Toutefois, le mobile a augmenté de 28 % pour atteindre des revenus de 1.61 milliard d’euros fin 2014.

Concernant le nombre d’abonnés, Free rassemble désormais 5 868 000 abonnés dans le haut débit fixe. Sur l’année, il a attiré 228 000 nouveaux abonnés, soit 26 % du total des recrutements. Il est, toutefois, à noter que le revenu moyen par utilisateur (ARPU) haut débit a légèrement baissé à 35.10 euros. Le groupe souligne avoir été impacté par une « hausse pénalisante de la TVA et de forte intensité commerciale ». Concernant les possesseurs de la Freebox Révolution, l’ARPU reste supérieur à 38 euros.
Dans le secteur mobile, Free a attiré plus de 2 millions de nouveaux abonnés en 2014. Avec deux abonnés sur trois, Free Mobile est le premier recruteur. Il rassemble un total de 10.10 millions d’utilisateurs, dont 96.40 % dégroupés. Il est à préciser que l’opérateur a déjà atteint son « objectif initial de 15 % de part de marché trois ans seulement après son lancement commercial », alors qu’il misait sur le long terme. Selon lui, le groupe a profité de « l’enrichissement de ses offres, de sa capacité d’innovation (déploiement et succès de ses offres d’étalement de paiement et de location de terminaux lancées en décembre 2013, et lancement des premières bornes de souscription d’abonnements et de distribution automatique de cartes SIM) » pour parvenir à ces résultats.

Free a également publié ses objectifs. Dans le fixe haut débit, il veut atteindre, à long terme, une part de marché de 25 %. Concernant le mobile, en 2015, Free veut déployer plus de 1 500 sites, couvrir 60 % de la population en 4G et, à long terme, atteindre une part de marché de 25 %.

Photo: © Free.

Veuillez remplir les champs obligatoires.
Signaler un contenu



A propos de l'auteur

Sébastien T.

Passionné depuis toujours par l'informatique et les jeux vidéos, je transforme ma passion en expertise. J'utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l'utilisation des OS Debian.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.