High-Tech

Marché des PC : recul aggravé

Marché des PC : recul aggravé

Le marché des PC poursuit son recul et le cabinet IDC estime même qu’il sera plus fort que prévu en 2015, à hauteur de 4.9 %.

Depuis quelques années, le marché des PC est en recul. Le cabinet d’analyses IDC a estimé qu’en 2014, 308.1 millions d’unités avaient été livrées, soit un recul sur un an de 2.1 %. Une nouvelle année de baisse.
Le cabinet vient de publier l’analyse actualisée du marché mondial des PC. Après avoir parié sur une baisse des ventes de 3.3 % en 2015, le cabinet table désormais sur un recul plus important, à hauteur de 4.9 % pour un total de 293.1 millions d’unités. Sur le deuxième semestre 2014, les ventes dans certains pays ont progressé, et surtout au quatrième trimestre, dont les résultats étaient de 1.7 % meilleurs que les prévisions. Si le cabinet estime qu’en 2015 le marché sera en plus grande difficulté que prévu, il reste moins pessimiste pour les années à venir. En 2019, IDC prévoit un total de 291.4 millions de PC, soit une très faible baisse en quatre ans.

Selon Jay Chou, analyste principal de recherche, « heureusement pour les fabricants de PC, la croissance des tablettes a ralenti ». « L’écosystème du PC a également commencé à récolter les fruits des efforts visant à réduire l’écart entre les PC et les appareils mobiles en termes d’expérience utilisateur et de prix. Néanmoins, il reste encore beaucoup à faire comme des améliorations à la fois de matériels et de logiciels pour bénéficier d’un éventail toujours plus large en terme de forme, comme les appareils 2-en-1 ».

Photo: © IDC.

Veuillez remplir les champs obligatoires.
Signaler un contenu



A propos de l'auteur

Sébastien T.

Passionné depuis toujours par l'informatique et les jeux vidéos, je transforme ma passion en expertise. J'utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l'utilisation des OS Debian.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.