High-Tech

Google : anticoncurrentiel

Google : anticoncurrentiel

En 2012, la FTC a conclu que Google a des tactiques anticoncurrentielles et abuse de son monopole. Le Wall Street Journal s’est procuré le rapport.

La Federal Trade Commission (FTC) est l’autorité indépendante américaine qui contrôle le respect du droit à la consommation et des pratiques commerciales concurrentielles. En 2012, des membres de l’autorité ont mené une enquête sur les activités du géant Google. Ils ont conclu que le groupe n’hésitait pas à avoir recours à des stratégies anticoncurrentielles et à abuser de son monopole. Nuisant aux utilisateurs tout comme aux concurrents, les auteurs de l’enquête ont invité la FTC à poursuivre Google. Finalement, contre quelques changements de pratique, la FTC a mis fin à l’enquête.

À ce moment-là, David Drummond, vice-président de Google, s’était empressé de déclarer que « la conclusion [de l’enquête] est claire : les services de Google sont bons pour les utilisateurs et pour la concurrence ». Toutefois, le Wall Street Journal s’est procuré un rapport de 160 pages de la FTC qui ne met pas en évidence les mêmes conclusions. Il révèle notamment la façon dont Google parvient à manipuler les résultats des études pour favoriser ses propres services au détriment de ses concurrents.
Contrairement à ce que mettaient en évidence les analyses des cabinets, Google était plus largement dominant dans le secteur de la recherche sur internet aux États-Unis. Par exemple, alors que l’entreprise ComScore estimait, pour une période donnée, que Google détenait une part de marché de 65 %, le groupe évaluait lui-même sa part entre 69 et 84 %. Le responsable économiste de Google, Hal Varian, ne cachait pas sa satisfaction : « du point de vue antitrust, je suis heureux de voir [que ComScore] a sous-estimé notre part ».
Aussi, ce rapport indique que Google a profité illégalement des contenus des sites concurrents pour optimiser ses propres sites. Lorsque les concurrents tels qu’Amazon et Yelp lui ont demandé de cesser cette pratique, Google les a menacés de les retirer de son moteur de recherche et d’utiliser leurs innovations.
Enfin, le document met en lumière que Google n’a pas hésité à imposer aux sites internet et annonceurs partenaires de ne pas travailler avec les moteurs de recherches concurrents.
Selon ce rapport, cette pratique de Google « lui a permis de maintenir, préserver et améliorer la position de monopole de Google dans les secteurs de la recherche et la publicité ». « La conduite de Google a entraîné et entraînera des préjudices réels auprès des consommateurs et de l’innovation dans les marchés de la recherche et de la publicité en ligne ».

Ces nouvelles révélations pourraient inciter les concurrents et les associations de consommateurs à poursuivre Google.

Photo: © Google.

Veuillez remplir les champs obligatoires.
Signaler un contenu



A propos de l'auteur

Sébastien T.

Passionné depuis toujours par l'informatique et les jeux vidéos, je transforme ma passion en expertise. J'utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l'utilisation des OS Debian.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.