High-Tech

Ford : le nouveau S-Max régule la vitesse

Ford : le nouveau S-Max régule la vitesse

Le constructeur automobile Ford dote les nouvelles Ford S-Max d’un système automatique de limitation de vitesse selon la signalisation.

Les automobiles sont dotées de plus en plus de technologies et de high-tech. Les objectifs des constructeurs sont de répondre aux besoins actuels de connectivités, faciliter la conduite, apporter une meilleure sécurité, etc. Sans oublier le but de commercialiser des voitures autonomes.

Le constructeur Ford veut notamment « mettre fin aux excès de vitesse ». Dans cette optique, il équipe d’une nouvelle technologie, nommée Traffic Sign Recognition, la version 2015 de son monospace S-Max. Une caméra est située sur le pare-brise derrière le rétroviseur intérieur. Elle est capable de lire et interpréter les panneaux de signalisation. Si ces derniers sont trop peu présents sur la route, le système se base sur les données du GPS. Ces informations sont renvoyées pour adapter automatiquement le limitateur de vitesse. Si un panneau indique une vitesse inférieure à celle en cours, il y a progressivement décélération et, au contraire, le conducteur peut accélérer.
Le conducteur peut activer et désactiver ce système librement.
Ce nouveau monospace Ford S-Max sera disponible le mois prochain, à un tarif encore inconnu.
Avec cette nouvelle technologie, Ford permet de réduire les risques de contraventions, pertes de points et d’accidents.
Il reste à voir si cette technologie prendra tout en compte. Par exemple, adaptera-t-elle la vitesse lors de pic de pollution ? Que se passe-t-il si un panneau n’est pas visible ?

Le constructeur Ford mise résolument sur la technologie avec ce nouveau véhicule doté de plus de 16 systèmes d’aide à la conduite, des caméras, capteurs, etc.

Photo: © Ford.

Veuillez remplir les champs obligatoires.
Signaler un contenu



A propos de l'auteur

Sébastien T.

Passionné depuis toujours par l'informatique et les jeux vidéos, je transforme ma passion en expertise. J'utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l'utilisation des OS Debian.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.