High-Tech

Twitter : données stockées en Irlande

Twitter : données stockées en Irlande

À partir du 18 mai, Twitter va traiter les informations de tous ses utilisateurs hors États-Unis depuis l’Irlande.

L’Irlande attire de nombreuses multinationales. Apple, Yahoo!, Google, Facebook ou encore Microsoft y ont installé leur siège européen. La principale raison est que l’administration fiscale irlandaise serait plus favorable que les autres pays européens.

Twitter suit l’exemple. Le réseau social vient de mettre à jour ses conditions d’utilisation et sa politique de confidentialité. Il indique qu’à partir du 18 mai 2015 les informations des utilisateurs situés hors des États-Unis seront traitées par son siège basé en Irlande, à Dublin. Les membres de Twitter ne sont pas les seuls concernés. Ceux des services Digits et Periscope le sont également. Twitter précise que ce traitement sera effectué « dans le respect de la loi irlandaise sur la protection de la vie privée et des données, qui est basée sur la directive de l’Union européenne relative à la protection des données à caractère personnel ». Concernant les utilisateurs habitant aux États-Unis, leurs données restent gérées par le siège américain de Twitter, situé à San Francisco, et sous la réglementation américaine.
Par ailleurs, Twitter a apporté « quelques clarifications » dans sa politique de confidentialité pour en « faciliter sa lecture » et « fournir des détails supplémentaires ». Entre autres, il sera possible de s’inscrire sur Twitter en utilisant un pseudonyme sans transmettre le nom ou numéro de téléphone.

La législation irlandaise semble plus conciliante que ses voisins européens en matière de protection des données. Cela a pu motiver Twitter à prendre cette décision.

Photo: © Twitter.

Veuillez remplir les champs obligatoires.
Signaler un contenu



A propos de l'auteur

Sébastien T.

Passionné depuis toujours par l'informatique et les jeux vidéos, je transforme ma passion en expertise. J'utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l'utilisation des OS Debian.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire