Home / High-Tech / Free Mobile ajoute l’Irlande dans son forfait illimité

Free Mobile ajoute l’Irlande dans son forfait illimité

Article mis à jour le 5 mai 2015 à 14 h 00 min

Free Mobile annonce l’ajout de l’Irlande à la liste des destinations dont l’itinérance est incluse dans son forfait mobile principal. Il s’agit du treizième pays européen pris en compte.

 
Et un de plus ! Dans un communiqué (.pdf) publié ce mardi, Free annonce l’ajout de l’Irlande à la liste des pays dans lesquels il est possible d’utiliser sans surcoût le forfait mobile (19,99 euros par mois ou 15,99 euros pour les abonnés Freebox) pour passer ou recevoir des coups de fil, échanger des SMS et des MMS ou encore de surfer sur l’Internet mobile en 3G jusqu’à 3 Go de données.

 
Comme d’habitude, l’offre est réservée aux clients qui disposent déjà d’au moins deux mois d’ancienneté chez l’opérateur , et est limitée à 35 jours cumulés par année civile d’utilisation en Irlande.

 
En Europe, avec l’Irlande, il y a désormais treize pays dans lesquels l’itinérance est prise en charge par Free Mobile : Allemagne, Autriche, Belgique, Espagne, Grèce, Italie, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie et Royaume-Uni.

 
À cette liste, il faut aussi ajouter deux destinations extra-européennes (le Canada et Israël) et certains départements d’outre-mer (Antilles françaises et Guyane).

 
( photo : CC BY Eric )

 

Sébastien T.

Passionné depuis toujours par l’informatique et les jeux vidéos, je transforme ma passion en expertise. J’utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l’utilisation des OS Debian et Archlinux.

A voir aussi

Vers la fin des mots de passe Internet ?

Vers la fin des mots de passe Internet ?

Un nouveau standard pourrait réussir à faire disparaître les mots de passe sur le web. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :