Home / Android / Popcorn Time sur Android ajoute VPN, AirPlay et Chromecast

Popcorn Time sur Android ajoute VPN, AirPlay et Chromecast

Article mis à jour le 9 juillet 2018 à 22 h 44 min


Popcorn Time se met à jour sur Android. L’application développée par l’équipe PopcornTime.io inclut désormais une option pour un VPN intégré et gère désormais le streaming sans fil via Chromecast (Google) et Airplay (Apple), ainsi que la technologie DLNA.




Popcorn Time sur Android évolue. L’équipe en charge de son développement (PopcornTime.io) a publié ce mois-ci une nouvelle version de l’application. Estampillée 0.2, elle vient corriger plusieurs défauts de la branche précédente ainsi que deux bugs (ironie du sort, l’un d’eux affectait l’option permettant aux usagers de signaler la présence d’un bug).

Cette mise à jour apporte aussi son lot de nouveautés. Désormais, l’application gère les outils de streaming sans fil mis au point par Apple (protocole AirPlay) et Google (clé HDMI Chromecast), qui permettent de diffuser des contenus multimédias vers certains appareils compatibles (comme un téléviseur ou une chaîne HiFi par exemple) ainsi que la technologie DLNA, qui fait de même sur un réseau local.

La mise à jour 0.2 inclut aussi une option permettant de profiter d’un VPN intégré. Celui-ci permet à l’usager de masquer sa véritable adresse IP en faisant transiter ses communications via un serveur. Ce type de protection est notamment utilisé par les internautes qui échangent des fichiers piratés sur les réseaux P2P, afin de passer sous le radar de la riposte graduée.

Rappelons que le streaming sans fil via Chromecast (Google) et Airplay (Apple) était déjà proposé pour la version de bureau du logiciel, ainsi que sur le programme concurrent développé par Popcorn-Time.se (pour les différences entre les deux logiciels, consultez cet article)
Sébastien T.

Passionné depuis toujours par l’informatique et les jeux vidéos, je transforme ma passion en expertise. J’utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l’utilisation des OS Debian et Archlinux.

A voir aussi

Cambridge Analytica : première amende pour Facebook

Cambridge Analytica : première amende pour Facebook

La Grande-Bretagne condamne Facebook à payer une amende de 500 000 livres suite à l’affaire …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Oui Non

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :