High-Tech

Facebook ouvre ses portes aux GIFs

Facebook ouvre ses portes aux GIFs

Les utilisateurs de Facebook vont désormais pouvoir partager des GIFs animés avec leurs amis. Très populaires sur les autres réseaux sociaux, ces images animées étaient réclamées par les internautes.

« Pas trop tôt » diront les impatients. « Mieux vaut tard que jamais » penseront les philosophes. Quel que soit votre profil, la nouvelle est la même pour tous : Facebook vient d’autoriser le partage des GIFs, ces petites images animées qui égaient les commentaires et les photos. Mark Zuckerberg refusait jusqu’à présent de les autoriser car il les jugeait peu esthétiques, mais l’ampleur du phénomène sur Twitter et Google+ l’a conduit à reconsidérer sa décision. Certes, il existait une façon de publier des GIFs sur Facebook à travers Giphy, mais ce détour ne sera plus nécessaire.

L’utilisation de GIFs animés est une façon à la fois drôle et originale de transmettre un message. Il s’agit généralement d’une scène culte extraite d’un film ou d’une série convertie en animation qui ne dure que quelques secondes. Ces images animées s’avèrent très utiles aux utilisateurs en manque d’inspiration et à ceux qui préfèrent une phrase crue à un long discours précuisiné.

Le GIF doit passer par un hébergeur avant d’être publié. Vous obtiendrez un lien que vous devrez coller sur Facebook à l’emplacement désiré, et ce lien sera transformé en vidéo MP4. Une fois sur le fil d’actualités, les GIFs s’animent automatiquement comme les vidéos.

A noter que quelques problèmes peuvent survenir dans un premier temps, jusqu’à ce que la mise en place soit totale.

Photo: © Facebook

Veuillez remplir les champs obligatoires.
Signaler un contenu



A propos de l'auteur

Sébastien T.

Passionné depuis toujours par l'informatique et les jeux vidéos, je transforme ma passion en expertise. J'utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l'utilisation des OS Debian.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire