High-Tech

Mais qui lit vraiment Facebook ?

Mais qui lit vraiment Facebook ?

Pour mieux personnaliser les contenus présentés aux utilisateurs, le temps de lecture d’un article est pris en compte dans l’algorithme de Facebook.

Facebook est toujours à l’affût d’innovations technologiques à intégrer dans ses algorithmes de personnalisation. Les « like » sont toujours au coeur du système de Facebook, mais un nouveau facteur est aujourd’hui pris en compte pour présenter aux membres du réseau social le meilleur contenu possible. Entre les millions de contenus que Facebook doit trier avant de le mettre en ligne dans les timelines de ses utilisateurs, il faut choisir ceux qui ont le plus de « like », de commentaires, de partages etc… Le temps passé à consulter un article, une photo ou une vidéo est désormais aussi intégré aux savants calculs de Facebook. Même si les utilisateurs ne « liket » pas une photo, s’ils passent du temps à la regarder, cette photo sera mise en avant.

Pour Facebook, il est important de réduire les incitations à commenter, partager ou « liker » du contenu. Elles sont souvent sources de distraction et peuvent nuire à l’expérience utilisateur sur le réseau social. En enregistrant le temps d’arrêt sur chaque post ou photo, Facebook incite donc les rédacteurs de contenu à faire de qualité, et non plus à pousser au clic… Les interactions ne sont donc plus obligatoires. L’attention du lecteur prend de l’importance. Une innovation qui va dans le sens de moins de clics et de plus de qualité : voilà qui est agréable !

Photo: © Facebook

Veuillez remplir les champs obligatoires.
Signaler un contenu



A propos de l'auteur

Sébastien T.

Passionné depuis toujours par l'informatique et les jeux vidéos, je transforme ma passion en expertise. J'utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l'utilisation des OS Debian.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire