Home / Android / Google admet un souci d’autonomie avec Android Wear 5.1.1

Google admet un souci d’autonomie avec Android Wear 5.1.1

Article mis à jour le 9 juillet 2018 à 22 h 44 min


La mise à jour vers Android Wear 5.1.1 peut causer une réduction de l’autonomie des montres connectées. Le souci, signalé par des usagers, a été reconnu par Google. L’entreprise travaille sur un patch.




Si vous avez une montre connectée fonctionnant avec Android Wear, vous avez peut-être constaté un problème d’autonomie si vous avez procédé à la mise à jour vers la version 5.1.1. Ce souci, signalé sur les forums de Google, n’est pas lié à un modèle de montre en particulier : divers produits sont affectés, comme la LG Watch Urbane, la Sony SmartWatch 3 ou encore la G Watch R, à en croire les retours d’usagers.

Ce problème a visiblement été identifié par les équipes de l’entreprise américaine, puisqu’un salarié du groupe officiant comme community manager est intervenu dans un fil de discussion pour indiquer que le problème est connu et en cours de résolution. Un correctif devrait donc prochainement arriver, soit seul soit dans le cadre d’une mise à jour plus ambitieuse apportant d’autres fonctionnalités.

Sur une montre connectée, l’autonomie est très limitée du fait du manque évident de place. Impossible en effet de glisser une grosse batterie, sauf à accepter de porter un accessoire déformé (et l’on sait que l’élégance d’une montre est un critère essentiel). Dès lors, il est impératif d’optimiser au maximum la gestion de l’énergie pour que la montre puisse durer aussi longtemps que possible.

La mise à jour 5.1.1 apporte le support du WiFi (si la montre dispose du module de connexion adéquat), le mode d’affichage “always-on” (qui maintient l’écran ou une application en éveil jusqu’à instruction contraire de l’usager), de nouveaux contrôles gestuels pour naviguer entre les notifications, l’envoi d’emojis tracés à l’écran, grâce à un logiciel de reconnaissance de forme.

( photo : CC BY janitors )
Sébastien T.

Passionné depuis toujours par l’informatique et les jeux vidéos, je transforme ma passion en expertise. J’utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l’utilisation des OS Debian et Archlinux.

A voir aussi

Cambridge Analytica : première amende pour Facebook

Cambridge Analytica : première amende pour Facebook

La Grande-Bretagne condamne Facebook à payer une amende de 500 000 livres suite à l’affaire …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Oui Non

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :