High-Tech

Autorisation pour Youscribe et ses téléchargements de ebooks

Autorisation pour Youscribe et ses téléchargements de ebooks

Pour Youscribe et ses concurrents, les abonnements au streaming et téléchargement de livres électroniques sont désormais autorisés en France. Une bonne nouvelle qui devrait booster le secteur.

Même si le géant Amazon n’a pas encore pris part à l’accord trouvé avec les autorités françaises, c’est un pas de géant que viennent de franchir les start-ups françaises du livre électronique. Pour les utilisateurs des services de Youscribe, Youboox et autres, il est désormais possible de consommer de manière totalement légale et officielle des abonnements en streaming de ebooks. En accédant ainsi à des catalogues de centaines de milliers de livres numériques en téléchargement, les internautes vont pouvoir s’adonner librement à leur passion. Après plusieurs mois de discussion, un accord tripartite a été trouvé entre les start-ups du téléchargement de livres, les éditeurs et la médiatrice du livre.

Concrètement, cela se traduit par une modification des abonnements pour les utilisateurs de Youscribe ou Youboox. Si les formules de lecture semblent toujours être présentées comme de l’illimité, ce n’est plus vraiment le cas quand on observe les conditions générales de vente. En effet, un barème à la page est fixé, et une limite de téléchargement est fixé globalement par start-up, et non au niveau de chaque lecteur pris individuellement. Les « petits » lecteurs subventionnent les « gros » lecteurs en quelque sorte, pour qu’au final un équilibre économique soit trouvé pour les éditeurs et les start-ups du streaming d’ebooks. Avec des abonnements autour de 10€ par mois, les lecteurs devraient de toute façon y trouver leur compte.

Photo: © Youscribe

Veuillez remplir les champs obligatoires.
Signaler un contenu



A propos de l'auteur

Sébastien T.

Passionné depuis toujours par l'informatique et les jeux vidéos, je transforme ma passion en expertise. J'utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l'utilisation des OS Debian.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire