Accueil » Le Parti Pirate déplore le rejet de la demande d’asile de Julian Assange
High-Tech

Le Parti Pirate déplore le rejet de la demande d’asile de Julian Assange

Julian Assange s’est vu opposer une fin de non recevoir à sa demande d’accueil en France. Une position que regrette le parti Pirate, qui aurait aimé que l’Hexagone face honneur à sa tradition de terre d’asile.


Ça n’aura pas traîné. Coincé depuis plus de trois ans dans l’ambassade d’Équateur au Royaume-Uni, Julian Assange a sollicité cette semaine la France et sa tradition de terre d’accueil pour les étrangers persécutés dans l’espoir d’être accueilli comme réfugié politique. Mais à peine sa lettre ouverte a-t-elle été publiée que les autorités ont fait connaître leur fin de non-recevoir.

L’Élysée justifie son refus par le fait que Julian Assange n’a pas subi d’oppression dans son pays d’origine (l’Australie). De plus, Paris souligne que le fondateur de WikiLeaks fait de toute façon l’objet d’un mandat d’arrêt européen, qui entraîne en général une obligation de coopération de la part des pays membres. Julian Assange est en effet poursuivi en Suède dans une affaire d’agression sexuelle.

Quoiqu’il en soit, ce rejet suscite l’indignation du Parti Pirate. “Le Parti Pirate déplore très vivement la réponse de la Présidence de la République adressant dans la précipitation une fin de non-recevoir à la demande d’appui formulée par Julian Assange dans sa lettre ouverte publiée par le journal Le Monde. Il appelle l’Élysée à reconsidérer sa décision“, écrit le mouvement dans un communiqué.

Pour l’heure, Julian Assange ne risque qu’un transfert vers la Suède et une peine de prison. Cependant, par le jeu des extraditions entre l’Europe et les USA, le lanceur d’alerte pourrait être tôt ou tard transféré outre-Atlantique. Là, sa situation pourrait davantage se dégrader, au regard des griefs contre WikiLeaks, avec une peine de prison à vie voire ou, beaucoup plus incertain, une condamnation à mort.

À supposer que Julian Assange soit extradé vers la Suède puis que l’Amérique le réclame à son tour, il n’est pas sûr que ce transfert ait lieu s’il y a vrai risque pour sa vie. Comme l’indique le journal Le Matin, “la loi suédoise et la Convention européenne des droits de l’Homme signée par la Suède interdisent l’extradition d’une personne vers un pays où elle encourt la peine de mort“.

Si vous avez trouvé une erreur d’orthographe, veuillez nous en aviser en sélectionnant le mots et en appuyant sur Ctrl+Enter.

A propos de l'auteur

Sébastien

Passionné depuis toujours par l'informatique et les jeux vidéos, je transforme ma passion en expertise. J'utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l'utilisation des OS Debian et Archlinux.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site est hébergé avec ❤ par

Ikoula

Paradize Radio – La radio 100% Libre

Suivez nous sur les réseaux sociaux !

FR | GeekParadizeHub ➜ Communauté Multigaming

7 User(s) Online Join Server
  • Sam_sus
  • MaTroX
  • Leon Hartstrife
  • Luzrod
  • IGZ Zorkadi
  • Frédéric | OuiHeberg.com
  • Anthonio_Loucass

✉️ Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez par email toute l'actualité High-Tech chaque matin
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 1300 autres abonnés.

2 - Entrer votre adresse email :

Vous affirmez avoir pris connaissance de notre Politique de confidentialité. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l'aide des liens de désinscription ou en nous contactant via le formulaire de contact

Tester votre débit

Acheter moins cher avec i-Comparateur

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :