Accueil » Twitter provisoirement bloqué en Turquie suite à l’attentat-suicide
High-Tech

Twitter provisoirement bloqué en Turquie suite à l’attentat-suicide

L’accès à Twitter a été temporairement bloqué en Turquie deux jours après l’attentat-suicide qui a eu lieu près de la frontière avec la Syrie et qui a coûté la vie à une trentaine de personnes. Au bout de quelques heures, l’accès a été rétabli.


La Turquie n’a pas mis fin à ses mauvaises habitudes. Suite à l’attentat survenu lundi à Suruç (sud du pays, près de la frontière avec la Syrie), qui a coûté la vie à une trentaine de personnes et fait une centaine de blessés, le pays a encore une fois provisoirement bloqué l’accès à Twitter, selon une information de l’agence de presse d’État Anadolu, relayée par l’Associated Press.

À l’origine de cette décision, survenue ce mercredi, se trouve le jugement d’un tribunal interdisant la diffusion des images de l’attentat suicide, vraisemblablement commis par les soutiens de l’organisation de l’État islamique. Et afin de faire respecter ce verdict, le juge a en effet autorisé le blocage de tout site web qui ne respecterait pas cette nouvelle consigne.

L’accès à Twitter a toutefois été rétabli quelques heures plus tard, visiblement lorsque que les demandes de suppression formulées par le gouvernement turc ont été satisfaites. Anadolu précise que 50 liens avaient déjà été retirés par le réseau social avant le blocage sur la centaine qui a été signalée par l’exécutif.

Mais pour certains opposants du régime du président Erdogan, la suspension temporaire de l’accès à Twitter a permis aux autorités d’empêcher les internautes de se coordonner pour manifester contre le gouvernement, qui est accusé de faire preuve de passivité alors que la guerre civile ravage la Syrie et que l’organisation de l’État islamique a depuis longtemps atteint la frontière turque.

La politique de la Turquie vis-à-vis d’Internet fait l’objet de plusieurs critiques à l’étranger, à commencer par le Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’Homme, qui a demandé l’an passé au pays de ne plus censurer Twitter, mais aussi en Europe et aux États-Unis. Des demandes qui sont pour l’instant restées lettre morte, Recep Tayyip Erdogan préférant plutôt aller dans le sens inverse avec un renforcement du blocage.

( photo : CC BY Ian Brown )

Si vous avez trouvé une erreur d’orthographe, veuillez nous en aviser en sélectionnant le mots et en appuyant sur Ctrl+Enter.

A propos de l'auteur

Sébastien

Passionné depuis toujours par l'informatique et les jeux vidéos, je transforme ma passion en expertise. J'utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l'utilisation des OS Debian et Archlinux.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site est hébergé avec ❤ par

Ikoula

Suivez nous sur les réseaux sociaux !

FR | GeekParadizeHub ➜ Communauté Multigaming

2 User(s) Online Join Server
  • Anthonio_Loucass
  • Frédéric | OuiHeberg.com

✉️ Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez par email toute l'actualité High-Tech chaque matin
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 1300 autres abonnés.

2 - Entrer votre adresse email :

Vous affirmez avoir pris connaissance de notre Politique de confidentialité. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l'aide des liens de désinscription ou en nous contactant via le formulaire de contact

Tester votre débit

Acheter moins cher avec i-Comparateur

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :