Accueil » Drones : Google et Amazon s’allient à la NASA pour son contrôle aérien automatisé
High-Tech

Drones : Google et Amazon s’allient à la NASA pour son contrôle aérien automatisé

Les travaux de la NASA sur un système permettant le contrôle aérien automatisé des drones ont séduit des sociétés engagées dans ce secteur, comme Google et Amazon. Des accords de coopération ont été signés avec une quinzaine d’entreprises.


C’est un fait : il va y avoir de plus en plus de drones en circulation dans les années à venir, à mesure que les usages – déjà variés – vont se démocratiser. Car ce ne sont pas les idées qui manquent : livraison de marchandises, inspection de certains lieux, loisirs, prise de vues, distribution du courrier, mission de police, opération de secours (pour apporter un défibrillateur ou une bouée de sauvetage), etc.

Avec la multiplication des drones dans le ciel se pose la question du contrôle aérien. En effet, comment assurer une circulation fluide tout en évitant les collisions (et le risque de voir l’un de ces engins heurter un passant au sol) alors qu’ils seront généralement amenés à évoluer dans les mêmes zones urbaines, là où l’essentiel de la population se concentre ?

Cette problématique n’a pas échappé à la NASA, puisque l’agence spatiale américaine travaille depuis bientôt un an sur un contrôle aérien automatisé des drones. L’idée est de confier à des algorithmes le soin de vérifier la trajectoire des drones afin qu’ils ne se percutent pas par inadvertance. Et manifestement, les recherches de la NASA intéressent les entreprises, dont celles ayant des ambitions dans ce secteur.

Bloomberg signale que des accords ont été signés entre la NASA et plusieurs sociétés, dont Google (qui a dévoilé le projet Wing), Amazon (qui s’est illustré avec le service Prime Air), Verizon (une entreprise spécialisée dans les télécommunications) et Harris Corporation (idem, mais le secteur de la défense). Au total, la NASA a tissé des partenariats avec 14 firmes.

De façon plus générale, ce sont près de 100 entreprises et universités qui ont fait part de leur intérêt pour le projet conduit par la NASA, sans toutefois avoir conclu (pour l’instant) un quelconque accord avec elle.

Si vous avez trouvé une erreur d’orthographe, veuillez nous en aviser en sélectionnant le mots et en appuyant sur Ctrl+Enter.

A propos de l'auteur

Sébastien T.

Sébastien T.

Passionné depuis toujours par l'informatique et les jeux vidéos, je transforme ma passion en expertise. J'utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l'utilisation des OS Debian et Archlinux.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Suivez nous sur les réseaux sociaux !

FR | GeekParadizeHub ➜ Communauté Multigaming

7 User(s) Online Join Server
  • UlysseLeGenie
  • BananeM63
  • Frédéric | OuiHeberg.com
  • Zack Loire
  • Anthonio_Loucass
  • 🚑 Carlito Vargas
  • Shyroneki

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez par email toute l'actualité High-Tech chaque matin
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 948 autres abonnés.

2 - Entrer votre adresse email :

Tester votre débit

Acheter moins cher avec i-Comparateur

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :