High-Tech

Une nouvelle application Facebook pour s’en prendre à Twitter

Une nouvelle application Facebook pour s'en prendre à Twitter

Facebook développe une application pour concurrencer Twitter frontalement sur le créneau de l’actualité en direct.

Le temps réel est à la mode parmi les développeurs d’applications, et Facebook entend bien profiter de cette tedance. Le site américain Business Insider apporte plusieurs éléments d’informations concordants qui montrent que les ingénieurs de Facebook travaillent actuellement sur le lancement d’une application d’actualité en temps réel. En ligne de mire : Twitter et ses 140 caractères. Facebook veut proposer aux membres de son réseau social un flux d’informations en direct, pour remplacer les nombreuses applications de sites médias auxquelles sont abonnés les utilisateurs. Les médias partenaires de Facebook pourront compléter la publication de leurs articles directement dans les flux du réseau social par cette nouvelle application, concurrente de Twitter.

L’application n’est pas encore en phase de téléchargement. Elle est en phase « alpha » de pré-développement auprès de partenaires clés de Facebook. Parmi les fonctionnalités dévoilées, on note la possibilité pour les utilisateurs de choisir les thèmes d’actualité qui les intéresse, mais aussi la fréquence des alertes sur les sujets sélectionnés. Les notifications disposeront de 100 caractères, en plus d’un lien. Cette application de Facebook ressemblerait fortement à un célèbre service de micro-blogging…

Photo: © Facebook

Veuillez remplir les champs obligatoires.
Signaler un contenu



A propos de l'auteur

Sébastien T.

Passionné depuis toujours par l'informatique et les jeux vidéos, je transforme ma passion en expertise. J'utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l'utilisation des OS Debian.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.