High-Tech

Android Marshmallow, nouvel OS Google

Le nouveau système d’exploitation mobile de Google, baptisé Android Marshmallow, devrait faire son apparition dès cet automne. Zoom sur les améliorations qui accompagneront cette nouvelle friandise.

En mai dernier, lors de la conférence I/O, Google avait dévoilé son futur système d’exploitation mobile Android « M ». Sachant que les OS d’Android portent toujours le nom d’une friandise (Lollipop, Kit Kat, Jelly Bean), les rumeurs allaient bon train concernant le nom de ce nouvel OS. Ce ne sera ni Mars, ni M&M’s, mais Marshmallow.

Liberté et sécurité, les maîtres mots d’Android Marshmallow

Android Marshmallow présente quelques nouveautés intéressantes qui augmenteront le respect de l’intimité et la sécurité. L’utilisateur pourra par exemple autoriser ou interdire manuellement l’accès d’une application à ses données personnelles (contacts, photos, appels, localisation). Pour rappel, ce choix ne s’offrait pas à lui jusque-là et il était contraint d’accepter l’accès à ses données pour pouvoir télécharger l’application désirée. Android Pay constitue une des grandes nouveautés de Marshmallow. Ce nouveau moyen de paiement offre la possibilité de réaliser des achats au sein des applications. Signalons enfin un système de reconnaissance digitale qui contribuera à augmenter la sécurité des utilisateurs qui possèdent un téléphone équipé d’un lecteur d’empreintes.

Android Marshmallow devrait être disponible pour le grand public au cours de l’automne. Certains développeurs peuvent déjà y accéder via les téléphones Nexus 5, 6, 9 et Nexus Player. La version dont ils disposent n’est cependant pas définitive et les aperçus « ne sont pas destinés à l’usage commercial ».

Photo: © Rob Bulmahn

Veuillez remplir les champs obligatoires.
Signaler un contenu



A propos de l'auteur

Sébastien T.

Passionné depuis toujours par l'informatique et les jeux vidéos, je transforme ma passion en expertise. J'utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l'utilisation des OS Debian.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire