High-Tech

Google ne se laisse pas intimider par l’Europe

Google ne se laisse pas intimider par l'Europe

Accusé d’abus de position dominante par l’Union Européenne, Google se défend et contre-attaque avec véhémence.

La Commission de Bruxelles a lancé l’offensive en avril 2015 en accusant ouvertement Google d’abuser de sa position dominante en matière de moteur de recherche sur Internet. Il est notamment reproché à Google de favoriser ses propres services internes lorsque les utilisateurs de Google Search lancent des requêtes sur Internet. Une enquête est donc en cours au niveau européen pour déterminer dans quelle mesure les pratiques du géant californien sont condamnables. Comme le précisent nos confrères du Journal du Net, en cas de culpabilité, Google pourrait être contraint de verser une amende de 6 milliards d’euros, correspondant à 10% de son chiffre d’affaires.

Devant cette menace, les équipes juridiques de Google répondent fermement aux accusations de la Commission. Selon elles, Google ne favorise pas outre mesure ses services : le trafic des sites marchands a augmenté de 227% depuis 2010 et que des centaines de sociétés de E-Commerce ont vu le jour en Europe ces dernières années. Pour Google, ces chiffres prouvent la bonne santé économique du secteur. En outre, le moteur de recherche précise que les résultats de Google Shopping sont mis en avant de la même façon que les résultats d’autres comparateurs concurrents. Les 100 pages du rapport remis par Google vont être maintenant examinées par la Commission Européenne qui devra statuer d’ici au printemps 2016. En attendant, Google conserve 90% du trafic des moteurs de recherche sur Internet.

Photo: © Google.

Veuillez remplir les champs obligatoires.
Signaler un contenu



A propos de l'auteur

Sébastien T.

Passionné depuis toujours par l'informatique et les jeux vidéos, je transforme ma passion en expertise. J'utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l'utilisation des OS Debian.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.