High-Tech

Parrot lance son casque Bluetooth Zik 3

Parrot lance son casque Bluetooth Zik 3

Le groupe français vient de lancer un nouveau casque disponible en trois finitions baptisé Zik 3.

Parrot, spécialiste des drones et des objets connectés, avait fait sensation en juin dernier en présentant une famille de minidrones qui incluaient l’Hydrofoil Drone, un appareil capable d’évoluer sur un plan d’eau. Le groupe français vient de présenter à l’IFA de Berlin la troisième génération de son casque Zik, au design aussi moderne et élégant que ses prédécesseurs.

La recharge sans fil, rendue possible grâce à une station qui utilise le standard Qi, constitue une des grandes nouveautés du Zik 3. Le fabricant assure que la recharge complète nécessite deux heures et offre 18 heures d’autonomie, un temps plus que suffisant pour s’octroyer un repos mérité ou pour réaliser un long voyage en écoutant sa musique préférée. Conçu une fois encore par le designer Philippe Starck, ce nouveau casque compatible avec Bluetooth et NFC peut fonctionner en mode filaire avec un câble USB ou un câble audio jack.

Le Zik 3 se distingue en outre par une qualité du son améliorée ainsi que par son système de réduction de bruit autonome. Le « Street Mode » élimine l’effet « caisson » pendant une conversation téléphonique, ce qui permet à l’utilisateur de percevoir sa voix de façon plus naturelle.

Ce nouveau casque signé Parrot sera commercialisé d’ici la fin de l’année. Il sera disponible en trois finitions : imitation peau de croco (rouge, noir, brun, vert émeraude), effet surpiqué (noir, ivoire) et texture grenée (noir). Son prix n’a pas encore été communiqué.

Photo: © Parrot

Veuillez remplir les champs obligatoires.
Signaler un contenu



A propos de l'auteur

Sébastien T.

Passionné depuis toujours par l'informatique et les jeux vidéos, je transforme ma passion en expertise. J'utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l'utilisation des OS Debian.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire