Accueil » Le Conseil d’Etat rejette l’urgence d’un recours contre la DGSE
High-Tech

Le Conseil d’Etat rejette l’urgence d’un recours contre la DGSE

Le Conseil d’Etat a rejeté mercredi un premier recours déposé selon la procédure du référé, contre un décret secret qui autoriserait la DGSE à réaliser une analyse du trafic Internet transitant par la France. Mais la procédure sur le fond suit son cours.


La semaine dernière, La Quadrature du Net, French Data Network (FDN) et la Fédération FDN ont déposé un recours en référé devant le Conseil d’Etat, pour faire admettre l’existence d’un décret d’avril 2008 autorisant la DGSE à copier-coller les communications transitant dans les fibres optiques qui passent par la France, pour en extraire une partie et l’analyser. Mais la plus haute juridiction administrative a rejeté ce recours (.pdf) pour défaut d’urgence.

[fr] [FDN] La vie privée, pas d’urgence — http://t.co/eaR7rJnqGC
— La Quadrature du Net (@laquadrature) 10 Septembre 2015

Le Conseil d’Etat a estimé que les trois associations n’avaient fait “état d’aucune application [du décret] qui aurait été faite à une situation donnée“, et que “les mesures réglementaires de caractère général que ce décret aurait édictées ne sont pas en elles-mêmes de nature à un intérêt public ni aux intérêts que ces associations entendent défendre une atteinte suffisamment grave et immédiate pour faire apparaître une situation d’urgence“. Or pour qu’une procédure de référé soit acceptée, il faut que l’urgence à faire annuler l’acte attaqué soit vérifiée, ce qui n’était pas le cas en l’espèce aux yeux de la cour administrative.

Ce n’est toutefois qu’un contre-temps puisque les trois associations avaient d’ores-et-déjà déposé une requête sur le fond, en dehors de la procédure d’urgence. Le refus du Conseil d’Etat notifié ce mercredi 9 septembre 2015 ne présage donc en rien de l’avis qui sera donné dans de longs mois sur la légalité du décret. Celle-ci fait peu de doutes puisque même le gouvernement a reconnu que la loi sur le Renseignement promulguée cet été visait à légaliser des pratiques illégales des services de renseignement, et qu’un nouveau textes est à l’examen concernant la surveillance des communications internationales.

Si vous avez trouvé une erreur d’orthographe, veuillez nous en aviser en sélectionnant le mots et en appuyant sur Ctrl+Enter.

A propos de l'auteur

Sébastien T.

Passionné depuis toujours par l'informatique et les jeux vidéos, je transforme ma passion en expertise. J'utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l'utilisation des OS Debian et Archlinux.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site est hébergé avec ❤ par

Heberge par Ikoula

Suivez nous sur les réseaux sociaux !

FR | GeekParadizeHub ➜ Communauté Multigaming

4 User(s) Online Join Server
  • Frédéric | OuiHeberg.com
  • Leon Hartstrife
  • juju
  • Marlon29

✉️ Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez par email toute l'actualité High-Tech chaque matin
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 1300 autres abonnés.

2 - Entrer votre adresse email :

Vous affirmez avoir pris connaissance de notre Politique de confidentialité. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l'aide des liens de désinscription ou en nous contactant via le formulaire de contact

Tester votre débit

Acheter moins cher avec i-Comparateur

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :