Accueil » Periscope s’ouvre aux vidéos filmées en mode paysage
High-Tech

Periscope s’ouvre aux vidéos filmées en mode paysage


C’est une mise à jour en apparence anodine, mais qui ravira sans aucun doute ceux qui abhorrent les vidéos filmées verticalement avec un téléphone portable. L’application Periscope, qui permet de retransmettre en direct sur le net ce que les mobinautes filment depuis leur téléphone, propose désormais un mode “paysage”, ce qui permet de tenir son smartphone horizontalement et non plus verticalement.

Ce changement permettra d’utiliser la totalité de l’écran du mobile, évitant ainsi l’apparition de bandes autour de la vidéo, ce qui est pour le moins désagréable (on parle à ce sujet de syndrome de la vidéo verticale). D’autres modifications secondaires sont également annoncées par Periscope, incluant l’apparition d’une notification dans le fil actu lorsqu’un contenu est relayé par une personne suivie par l’utilisateur.

Si vous avez trouvé une erreur d’orthographe, veuillez nous en aviser en sélectionnant le mots et en appuyant sur Ctrl+Enter.

A propos de l'auteur

Sébastien Tondelier

Sébastien T.

Passionné depuis toujours par l'informatique et les jeux vidéos, je transforme ma passion en expertise. J'utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l'utilisation des OS Debian et Archlinux.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Suivez nous sur les réseaux sociaux !

FR | GeekParadizeHub ➜ Communauté Multigaming

15 User(s) Online Join Server
  • Anthonio_Loucass
  • Frédéric | OuiHeberg.com
  • Horus_Hercule027
  • BananeM63
  • juju
  • Dymøn'.
  • Leon Hartstrife
  • Luzrod
  • JalucineChou

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez par email toute l'actualité High-Tech chaque matin
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 949 autres abonnés.

2 - Entrer votre adresse email :

Tester votre débit

Acheter moins cher avec i-Comparateur

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :