High-Tech

Une autre exclusivité pour TSMC, après Apple, qui ?

Il y a deux jours, on apprenait qu’Apple allait confier la totalité de sa production de puces A10 suspectées d’être le moteur des iPhone 7 à TSMC. Par ce biais, Apple rompait le contrat de production qu’il avait en partie avec Samsung, ce dernier perdait donc un sacré client, celui qui pompe toutes les énergies de TSMC au détriment d’AMD et de Nvidia : premier échec donc ! BusinessKorea, au coeur du réseau et des informations des fondeurs par la proximité des entreprises, vient de dévoiler une autre exclusivité. Elle émane du caméléon.

Nvidia aurait donc décidé de confier la totalité de la production de ses GPU Pascal à TSMC, encore lui, avec le procédé de gravure 16nm FinFET. Malgré les déboires qui ont perturbé la genèse de Maxwell 2 pressenti en 20nm avant de basculer en 28nm, Nvidia ne semble pas faire particulièrement confiance en la capacité de Samsung à produire des puces complexes. Et ce manque d’expérience a semble-t-il coûté cher à Samsung qui voit s’envoler ses rêves de multiplication de compétences. Pourtant le 14nm FinFET du coréen est arrivé avant le 16nm de TSMC, montrant sa détermination à compter parmi le milieu concurrentiel et féroce des fondeurs. Mais cela n’a pas suffit et on ne casse pas 20 ans de mariage aussi facilement !

tsmc

Veuillez remplir les champs obligatoires.
Signaler un contenu



A propos de l'auteur

Sébastien T.

Passionné depuis toujours par l'informatique et les jeux vidéos, je transforme ma passion en expertise. J'utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l'utilisation des OS Debian.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire