High-Tech

La CNIL met Google à l’index

La CNIL met Google à l'index

La CNIL vient de rejeter le recours de Google, qui doit déréférencer les liens de toutes ses extensions.

Google avait fait appel auprès de la CNIL suite à la décision de la Commission Nationale Informatique et Libertés concernant le droit à l’oubli. Le moteur de recherche avait été condamné à déréférencer les résultats en cause de toutes ses extensions, y compris en dehors de l’Union européenne. Le géant californien ne voulait pas créer de précédent et avait fait appel de cette décision. L’argument de Google était qu’un décision française ne pouvait pas impacter son moteur de recherche au delà des frontières nationales. Mais la CNIL en a décidé autrement et a décidé hier de maintenir son verdict.

Google est donc dans l’obligation de supprimer à travers l’ensemble de ses data centers les liens vers des pages comportant des informations personnelles inexactes, inappropriées ou périmées, à chaque fois qu’un internaute en fait la demande. Le moteur de recherche n’a pas encore réagi officiellement au rejet de son appel, mais il est probable que ses équipes de juristes et avocats ne s’arrêteront pas à ce stade de la procédure. Le combat entre Google et la CNIL risque de durer encore quelque temps…

Photo: © Google.

Veuillez remplir les champs obligatoires.
Signaler un contenu



A propos de l'auteur

Sébastien T.

Passionné depuis toujours par l'informatique et les jeux vidéos, je transforme ma passion en expertise. J'utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l'utilisation des OS Debian.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire