High-Tech

Radars : les groupes Facebook autorisés?

Radars : les groupes Facebook autorisés?

La justice a relaxé les membres d’un groupe Facebook qui avertissait des contrôles radars routiers.

Cette décision de justice est sans doute une nouvelle étape dans la dérégulation des avertisseurs de radars et de contrôles routiers sous toutes leurs formes. Alors qu’ils avaient été condamnés en première instance en 2014, les utilisateurs du groupe Facebook ont été relaxés en appel par la Cour de Montpellier . Ce groupe avait atteint une énorme notoriété sur le réseau social en livrant aux internautes les endroits précis des contrôles de police en cours sur les routes du département de l’Aveyron.

Pour justifier sa décision, la Cour a accepté de prendre en compte le fait que d’innombrables sources d’informations similaires sont à la disposition des automobilistes. Sites web, groupes sur les réseaux sociaux, avertisseurs auto, applications mobiles etc… Le choix est vaste de services en ligne qui avertissent localement des contrôles routiers en cours. Certaines préfectures affichent elles-mêmes sur leurs sites officiels les géo-localisations des radars. Le sujet ne semble plus être tabou, et la porte s’entre-ouvre pour libéraliser la circulation de ces informations.

Photo: © Facebook.

Veuillez remplir les champs obligatoires.
Signaler un contenu



A propos de l'auteur

Sébastien T.

Passionné depuis toujours par l'informatique et les jeux vidéos, je transforme ma passion en expertise. J'utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l'utilisation des OS Debian.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire