High-Tech

Adobe combat la maladie de la vache folle dans ses logiciels estampillés Elements

Quelle saleté que cette maladie ! Alors pour tous ceux qui ont des tremblements et qui prennent quand même des photos ou des vidéos avec leurs smartphones ou caméscope ou GoPro, Adobe a pensé à tous ceux qui bougent et qui ont toute les peines du monde à se momifier au moment de capturer l’instant de bonheur sur numérique. Photoshop Elements et Premiere Elements viennent de passer en version 14, et la première des fonctionnalités mises en avant est la capacité d’enlever le flou de mouvement par tripotage de pixels. Cette opération peut être soit automatisée et appliquée à l’ensemble de la source, soit manuelle avec intervention de votre part avec des outils simplifiés sur des zones à préciser.  Manifestement ce n’est pas tout puisqu’il y a autre chose.

La seconde évolution importante est la capacité d’enlever le brouillard. Autre point, les vidéos 4k sont désormais bien supportées et vous pourrez y bosser dessus. Il y a comme tout des limites aux succès de tels calculs, les excès de mouvement ne devraient pas pouvoir être corrigés, ou en tout cas de manière satisfaisante. Le pack complet des deux est facturé 150€ sur le site officiel Adobe.

bogdanoff

Y a p’tet moyen de faire quelque chose là-dessus !

Veuillez remplir les champs obligatoires.
Signaler un contenu



A propos de l'auteur

Sébastien T.

Passionné depuis toujours par l'informatique et les jeux vidéos, je transforme ma passion en expertise. J'utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l'utilisation des OS Debian.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire