High-Tech

Facebook cale à plusieurs reprises

Facebook cale à plusieurs reprises

Le réseau social de Mark Zuckerberg a subi ces derniers jours plusieurs pannes officiellement dues à un « problème de configuration ».

Depuis quelques jours, Facebook semble abonné au coup de la panne. Lundi 28 septembre, les utilisateurs du réseau social ont une nouvelle fois été incapables d’accéder à leur compte ou de charger des pages pendant environ 40 minutes. C’est déjà la troisième fois en moins de deux semaines qu’un problème similaire se produit. En effet, une première panne avait été signalée à la mi-septembre par des utilisateurs du monde entier. Ils assuraient que l’accès à Facebook était lent voire impossible, et que les chargements s’éternisaient. Jeudi dernier, de nouvelles plaintes avaient inondé les réseaux sociaux. La nouvelle panne qui a été constatée lundi dernier engendre les mêmes difficultés que les précédentes : accès difficile voire impossible, chargements à rythme d’escargot avec, en prime, des messages d’erreur qui s’affichent.

Un système de configuration qui a le dos large

Dans un courriel envoyé à Pixels, Facebook affirme que ces problèmes de connexion à répétition sont provoqués par des modifications qui ont « un effet sur le système de configuration ». Autrement dit, le réseau social rejette l’hypothèse de l’attaque informatique. Une hypothèse qui germait déjà dans les esprits le 27 janvier dernier, lorsqu’un groupe de hackeurs baptisé « Lizard Squad » avait revendiqué l’origine d’une interruption du service qui avait duré environ une heure.

Avec près d’1,5 milliard d’utilisateurs, Facebook perd des sommes d’argent considérables lorsque survient un problème de ce genre. Espérons que le système de configuration se porte bien à l’avenir.

Photo: © Facebook

Veuillez remplir les champs obligatoires.
Signaler un contenu



A propos de l'auteur

Sébastien T.

Passionné depuis toujours par l'informatique et les jeux vidéos, je transforme ma passion en expertise. J'utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l'utilisation des OS Debian.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire