High-Tech

Copyright Madness (#119) : une semaine de propriété intellectuelle en délire !

A cela on peut ajouter les mensonges qui continuent chez Volkswagen: ils parlent de transparence, alors que les logiciels de leurs moteurs sont toujours privateurs, “copyright”, et tout sauf transparents: code source caché.

Les nombreux clients dont le véhicule sera rappelé par le constructeur ne savent rien du logiciel qui sera remplacé sur leur véhicule. Est-ce qu’ils vont simplement supprimer l’algo qui triche lors des tests ? Ou est-ce qu’ils vont également réduire la puissance du moteur, ou augmenter sa consommation pour “brûler” les gaz d’échappement de manière différente ? Volkswagen ne semble pas du tout savoir ce que signifie transparence, et le problème est exactement le même chez tous les autres constructeurs. Volkswagen est encore loin de mesurer l’importance du choix d’avoir des logiciels fermés dans le scandale qui secoue actuellement cette entreprise.

[message édité par MdMax le 03/10/2015 à 08:38
]

Veuillez remplir les champs obligatoires.
Signaler un contenu



A propos de l'auteur

Sébastien T.

Passionné depuis toujours par l'informatique et les jeux vidéos, je transforme ma passion en expertise. J'utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l'utilisation des OS Debian.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.