Accueil » Pioneer détaille son baladeur très haut de gamme
High-Tech

Pioneer détaille son baladeur très haut de gamme

Pioneer met sur le marché un baladeur audio pour auditeurs exigeants. À 700 dollars, l’objet à intérêt à avoir de sérieux arguments pour convaincre.

Avec les smartphones, reste-t-il de la place dans notre monde pour les baladeurs MP3 qui ne font que lire de la musique ? Difficile à dire, surtout quand on voit que les constructeurs font de plus en plus d’efforts du côté de l’audio : Marshall est allé jusqu’à concevoir un smartphone qui tourne entièrement autour de la musique. Alors quand Pioneer sort son XDP-100R, nom barbare pour un lecteur MP3 sous Android, on s’interroge.

pioneerQu’est-ce qui peut motiver aujourd’hui l’achat d’une telle machine, surtout quand l’engin est estimé à 700 dollars, soit probablement autant d’euros ? Eh bien Pioneer vante les mérites habituels du très haut de gamme. L’appareil est capable de lire des formats lossless comme le FLAC ou l’ALAC, mais également du DSD, le format développé par Sony à la fin des années 1990 pour les Super Audio CD, dont la réputation n’est plus à faire.

Côté hardware, Pioneer utilise deux circuits imprimés dans sa machine pour éliminer un maximum de bruit : l’un est dédié à l’amplificateur et au convertisseur numérique-analogique (DAC) ; l’autre accueille le CPU et les composants nécessaires pour faire tourner la couche logicielle. Vous vous en doutez, les fichiers lisibles par cet engin iront de lourd à très lourd. Pioneer le sait et l’a équipé de 2 emplacements pour cartes microSD allant jusqu’à 128 Go chacune : 256 Go qui s’ajouteront aux 32 Go de stockage interne. Pour stocker tout cela, l’engin est assez imposant et ne conviendra pas aux petites poches : 13 centimètres de haut sur 7,6 de large comme le rapporte le Wall Street Journal.

Même si une telle configuration semble surdimensionnée pour des usages en streaming, le fait que l’engin tourne sur Android lui donne accès à toutes les applications du Play Store et pourra, peut-être l’ouvrir à un plus large public. Bien entendu, pour entendre la différence avec le son de votre smartphone, il vous faudra un casque adapté dont le prix peut dépasser un SMIC. Prévu pour fin novembre au Japon, ce baladeur haut de gamme pourrait traverser les océans si le succès est au rendez-vous.

Crédit photo de la une : Chung Ho Leung

Articles liés

Lire

Ce que fait ce robot va vraiment beaucoup vous étonner
Ce que fait ce robot va vraiment beaucoup vous étonner

il y a 4 heures

Lire

#GoodMorning : Google, la culture en CTRL + F
#GoodMorning : Google, la culture en CTRL + F

il y a 7 heures

Lire

La PlayStation 4 s’ouvre à l'e-sport
La PlayStation 4 s’ouvre à l’e-sport

hier à 17:16

Si vous avez trouvé une erreur d’orthographe, veuillez nous en aviser en sélectionnant le mots et en appuyant sur Ctrl+Enter.

A propos de l'auteur

Sébastien

Passionné depuis toujours par l'informatique et les jeux vidéos, je transforme ma passion en expertise. J'utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l'utilisation des OS Debian et Archlinux.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site est hébergé avec ❤ par

Ikoula

Paradize Radio – La radio 100% Libre

Suivez nous sur les réseaux sociaux !

FR | GeekParadizeHub ➜ Communauté Multigaming

1 User(s) Online Join Server
  • Sam_sus

✉️ Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez par email toute l'actualité High-Tech chaque matin
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 1300 autres abonnés.

2 - Entrer votre adresse email :

Vous affirmez avoir pris connaissance de notre Politique de confidentialité. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l'aide des liens de désinscription ou en nous contactant via le formulaire de contact

Tester votre débit

Acheter moins cher avec i-Comparateur

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :