Accueil » Google veut faire décoller son service de livraison par drone en 2017
High-Tech

Google veut faire décoller son service de livraison par drone en 2017

Dévoilé l’an dernier, le projet Wing prendra son envol en 2017. Google prévoit en effet de lancer son service commercial de livraison par drone dans deux ans, si les conditions réglementaires sont réunies.

Les choses se précisent pour le projet Wing. Un an après avoir présenté son concept de drone de livraison, Google a enfin dévoilé la date à laquelle il espère lancer son service commercial de distribution par voie aérienne. Si tout se passe bien, la firme de Moutain View pense que sa flotte commencera à voler en 2017. Par contre, le groupe s’est bien gardé de dire où ses aéronefs opéreront.

L’annonce, rapportée par le Washington Post, a eu lieu lundi dans la capitale américaine lors d’une conférence consacrée aux contrôleurs aériens.

Le projet Wing a été dévoilé l’an passé. Doté de quatre hélices, le prototype qui a été testé en Australie est capable de décoller et de rester en vol stationnaire le temps de déposer le colis. Pour cela, l’appareil utilise un treuil afin d’amener le paquet jusqu’au sol. Celui-ci peut peser jusqu’à 1,5 kg. En comparaison, le poids du drone de Google atteint 8,5 kg (pour une envergure de 1,5 mètre).

[embedded content]

À l’époque, l’entreprise misait sur un drone en forme d’aile volante mais cette piste n’a plus les faveurs du groupe américain.

Il reste à savoir si le projet commercial de livraison par drone s’accordera avec le cadre législatif des nations dans lesquelles Google souhaite opérer. Les pays susceptibles d’accueillir ce type d’aéronefs, comme les États-Unis ou en Europe, sont en effet très prudents sur l’ouverture de leur espace aérien et cherchent à obtenir un maximum de garanties pour éviter le moindre incident.

Dans ce domaine, outre l’amélioration technique des drones pour les rendre plus fiables en cas de pépin inattendu, Google participe depuis cette année à la conception d’un système permettant le contrôle aérien automatisé des drones. Développé par la Nasa, le projet intéresse aussi beaucoup Amazon, qui a lui aussi l’ambition de fournir un service de livraison par drone baptisé PrimeAir.

Articles liés

Lire

Drone de livraison : le design en aile volante déçoit Google
Drone de livraison : le design en aile volante déçoit Google

18 mars 2015

Lire

Google coupe le cordon entre Google+ et ses autres services
Google coupe le cordon entre Google+ et ses autres services

28 juillet 2015

Lire

Yahoo s'allie à Google dans la recherche et la publicité
Yahoo s’allie à Google dans la recherche et la publicité

21 octobre 2015

Si vous avez trouvé une erreur d’orthographe, veuillez nous en aviser en sélectionnant le mots et en appuyant sur Ctrl+Enter.

A propos de l'auteur

Sébastien

Passionné depuis toujours par l'informatique et les jeux vidéos, je transforme ma passion en expertise. J'utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l'utilisation des OS Debian et Archlinux.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site est hébergé avec ❤ par

Ikoula

Paradize Radio – La radio 100% Libre

Suivez nous sur les réseaux sociaux !

FR | GeekParadizeHub ➜ Communauté Multigaming

12 User(s) Online Join Server
  • IGZ Zorkadi
  • Fumi OwO
  • SLXW
  • Sam_sus
  • Leon Hartstrife
  • MaTroX
  • Horus_Hercule027
  • LegendmaNje
  • Xekos

✉️ Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez par email toute l'actualité High-Tech chaque matin
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 1300 autres abonnés.

2 - Entrer votre adresse email :

Vous affirmez avoir pris connaissance de notre Politique de confidentialité. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l'aide des liens de désinscription ou en nous contactant via le formulaire de contact

Tester votre débit

Acheter moins cher avec i-Comparateur

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :