Accueil » Une solution pour créer sa propre plateforme de crowdfunding ou crowdlending
High-Tech

Une solution pour créer sa propre plateforme de crowdfunding ou crowdlending

Une solution pour créer sa propre plateforme de crowdfunding ou crowdlending

Comment mettre en place une plateforme de financement participatif ? Il existe plusieurs moyens pour y parvenir, dont les plateformes en marque blanche à l’instar de CapSens, Easycrowd, ou encore Particeep. Le principe : le prestataire met à disposition des outils sans faire apparaître son nom.

Prêt à la carte a choisi cette option en faisant appel à Particeep pour monter une plateforme de crowdlending. Cette déclinaison du crowdfunding permet aux particuliers de prêter directement aux entreprises.

CCM – Pouvez-vous vous présenter ainsi que votre entreprise ?

Adrien Regnault – Je suis directeur marketing digital de Prêt à la carte : un précurseur du crowdfunding de prêts aux entreprises par les particuliers, ouvert en juin 2015. La protection du capital des prêteurs est le positionnement clé de Prêt à la carte, son « ADN ».

CCM – Comment avez-vous découvert la solution proposée par Particeep et depuis quand l’utilisez-vous ?

AR – Notre société a été fondée en novembre 2014. Nous avons étudié les différentes solutions du marché. Il nous est apparu que la solution Particcep présentait des avantages par rapport aux autres solutions. En particulier, nous avons travaillé avec Particeep et Axa, la solution d’assurances impayés ainsi que l’assurance décès/invalidité qui sont au coeur de notre positionnement

CCM – A quels besoins spécifiques ce service répond-il ? Qu’est-ce qui vous a amené à l’utiliser ?

AR – Nous ne souhaitions pas perdre de temps à développer un site et à se connecter à un établissement de paiement par exemple. Nous souhaitions par ailleurs être les premiers à proposer à nos prêteurs l’assurance impayés Axa.

CCM – Utilisiez-vous un autre outil pour répondre aux mêmes besoins avant de découvrir Particeep ? Lequel ?

AR – Pas exactement. Nous avons d’abord utilisé une solution type WordPress pour exister à travers une page d’accueil unique. Les prêteurs et emprunteurs pouvaient s’inscrire et nous leurs annoncions que nous allions bientôt ouvrir le site. Pendant ce temps nous travaillions sur le site définitif avec Particeep.

CCM – Racontez-nous votre première utilisation du service.

AR – Nous avons été une des premières plateformes de crowdlending à utiliser la solution Particeep. Nous avons donc « essuyé les plâtres ». Cela s’est fait en connaissance de cause entre nous et Particeep mais ce fut quand même douloureux à certains moments. Nous avons pu ouvrir 95% du site en 2 mois et nous avons fait les derniers 5% dans le mois suivant. Aujourd’hui ce serait beaucoup plus court je pense.

Il nous a fallu faire de nombreux allers-retours et modifications notamment sur les tunnels prêteur et emprunteur qui n’étaient pas assez fluide. Particeep a également dû accélérer son temps de mise en ligne des modifications qui était d’une semaine. A partir du moment où vous avez beaucoup de petites modifications (orthographe, positionnement du texte etc…) nécessaires pour finaliser votre site, il faut un temps de mise sur le site des modifications de l’ordre de la journée.

Particeep n’avait pas de manuel d’utilisation de sons site. Il nous a fallu passer beaucoup de temps avec les concepteurs pour comprendre comment cela marchait, ce qui était possible, bien que nous ayons fait une étude préalable. Mais le diable est dans les détails ! Finalement, ils ont rédigé ce manuel mais nous arrivions à la fin…

CCM – Comment l’utilisez-vous au quotidien ? Quelles sont ses fonctionnalités ?

AR – L’ensemble des fonctionnalités sont utilisées :

Pour les prêteurs : création du compte, choix du projet, investissement dans un projet, suivi des remboursements par l’emprunteur, archivage du Bon de Caisse qui est le support du prêts.

Pour les emprunteurs : création du projet, suivi de la souscription, archivage du Bon de Caisse, suivi des remboursements aux prêteurs.

Pour les 2 populations : tenue des comptes, gestion des flux financiers et fiscalité.

Plusieurs points importants pour nous : la possibilité d’aider les prêteurs ou emprunteurs à compléter leur dossier (téléchargement de CNI, RIB, KBIS etc…). En effet, les prêteurs et emprunteurs ne sont pas familiers du « selfcare » consistant à naviguer dans le site, télécharger eux-mêmes tous les documents nécessaires etc. Il est important de pouvoir les aider à certains moments du processus pour éviter qu’ils ne se découragent.

Le fait que l’assurance soit intégrée dans les processus de création du projet emprunteur permet aussi de gagner beaucoup de temps.

CCM – Disposez-vous de suivis statistiques ? Sous quelle forme ?

AR – Pas réellement. Les statistiques se limitent au nombre total de prêteurs et d’emprunteurs.

CCM – Combien vous coûte l’utilisation de Particeep ?

AR – Il y a un coût de set up et un coût mensuel pour les activités de prêts et d’assurances (les tarifs peuvent être consultés sur le site).

CCM – Quels sont d’après vous les points forts et la valeur ajoutée de Particeep ?

AR – La rapidité de mise en place si l’on se tient aux fonctionnalités et aux process standard.

Il s’agit également d’une solution peu onéreuse.

CCM – Que faudrait-il perfectionner ou ajouter selon votre expérience ?

AR – Le tunnel d’acquisition prêteur est trop complexe pour les montants inférieurs à 300 euros lorsqu’on compare à des sites concurrents. Cela génère des ruptures dans le process et des délais qui découragent les prêteurs et diminuent fortement le taux de conversion.

Plus généralement, il s’agit d’une solution standard pour laquelle toute adaptation significative doit être acceptée par l’ensemble des utilisateurs ce qui est très long.

Les statistiques de fréquentation du site et de chaque page devraient être disponibles pour optimiser les différents processus prêteurs et emprunteurs.

Il faudrait également que Particeep propose un service de développement web payant afin de permettre aux clients de développer des spécificités exclusives compatibles avec le Masterplan global. Cela augmenterait la réactivité.

CCM – A quel type d’entreprise cette solution est-elle adaptée ?

AR – A toute société qui démarre dans le crowdlending ou société de crowdfunding qui veut ouvrir une nouvelle activité.

Je ne pense pas que Particeep puisse devenir la solution d’une société qui a déjà une activité significative dans le crowdlending. En effet, Particeep agit plus actuellement comme un éditeur de solution standard et non comme l’équipe web déléguée d’un tel acteur.

Repères

Particeep

Crowdfunding, appels à projets et gestion des participation en marque blanche
Solution créée en 2013
Le site de Particeep
Prêt à la carte

Si vous avez trouvé une erreur d’orthographe, veuillez nous en aviser en sélectionnant le mots et en appuyant sur Ctrl+Enter.

A propos de l'auteur

Sébastien T.

Passionné depuis toujours par l'informatique et les jeux vidéos, je transforme ma passion en expertise. J'utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l'utilisation des OS Debian et Archlinux.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site est hébergé avec ❤ par

Heberge par Ikoula

Suivez nous sur les réseaux sociaux !

FR | GeekParadizeHub ➜ Communauté Multigaming

9 User(s) Online Join Server
  • Anthonio_Loucass
  • 𝕂𝕝𝕖𝕣𝕧𝕚 𝕊𝕖𝕧𝕖𝕟
  • Zack Loire
  • BrosFrr
  • IGZ Zorkadi
  • Dymøn'.
  • toxiclown
  • SLXW aka BOBYYYY
  • Leon Hartstrife

✉️ Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez par email toute l'actualité High-Tech chaque matin
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 942 autres abonnés.

2 - Entrer votre adresse email :

Vous affirmez avoir pris connaissance de notre Politique de confidentialité. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l'aide des liens de désinscription ou en nous contactant via le formulaire de contact

Tester votre débit

Acheter moins cher avec i-Comparateur

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :