Dossier Skylake : mise à jour des performances et ajout de puces non K – GeekParadize.Fr - Actualité High-Tech et Geek au QuotidienGeekParadize.Fr – Actualité High-Tech et Geek au Quotidien
Home / High-Tech / Dossier Skylake : mise à jour des performances et ajout de puces non K

Dossier Skylake : mise à jour des performances et ajout de puces non K

Au mois d’août, nous avions publié un dossier consacré aux performances des nouveaux processeurs Skylake. Ces puces en version K (6600K/6700K) disposent d’un overclocking « autorisé » par Intel, au contraire des versions non-K arrivées récemment, selon la politique de segmentation voulue par le fondeur de Santa Clara. L’article se voit à présent enrichi de deux nouvelles références, les i5 6500 et i7 6700, n’ayant pas de coefficient libre en montée. Nous avons également repris les tests des 2 processeurs K, puisque les constructeurs de carte mère LGA 1151 ont pu élaborer des bios plus matures, c’est le cas de notre MSI Z170A Gaming M7. Sur notre panel de test, les 6600K et 6700K se retrouvent par conséquent légèrement plus à leur aise vis à vis du frangin Haswell.

Intel nous a également bassiné avec l’overclocking par le baseclock, et le souhaite encore plus souple sur Kaby Lake. On s’est donc dit que vu la dissociation du PCIe et du BCLK, que les puces non K pourraient gagner pas mal via l’overclocking et devenir plus intéressantes que les K plus chères, manifestement nous avions tort. Intel a bien tout bloqué sur les non K, puisque la carte mère refuse de booter très rapidement lorsque l’on joue du BCLK, tant et si bien que nous avons réussi un fantastique baseclock de 102.7 MHz. Inutile de dire que nous sommes déçus, et dans l’immédiat, ceux qui pensaient pouvoir overclocker avec une puce non K devront attendre de notre part une confirmation sur une autre carte mère, ceci afin de livrer un verdict définitif, n’étant jamais à l’abri d’un bug de carte mère.

Dernier point, Crytek et Origin ont enfin résolu le bug de Crysis 3, de ce fait tous les Skylake obtiennent enfin un résultat (plutôt favorable pour eux, qui plus est !) trouadé pour ce titre. Pour rappel, le DRM empêchait le jeu de se lancer sur plateforme Skylake, un comble quant on possède l’original ! La version « alternative » ne donnait pas de résultats cohérents de notre côté (en baisse sur 4790K de 10%), voilà pourquoi nous avions décidé de ne pas incorporer des résultats sujets à caution et attendre le correctif sortis quelques semaines plus tard. Désormais, nous sommes en mesure de vous offrir un dossier mis à jour avec deux nouvelles références Skylake et complété pour le test manquant, bonne lecture !

header skylake

A propos de La Rédaction

A voir aussi

Toujours plus de vidéos avec Messenger

Messenger améliore son service de conversations vidéo, en ajoutant des filtres et des nouvelles fonctionnalités. …