High-Tech

Oh ben ça alors ! Google espionnerait aussi les étudiants !

Mais après tout, pourquoi les étudiants seraient-ils moins espionnés que les autres ? Eh bien parce que si en France nous sommes sous le joug de Microsoft dans l’éducation, aux USA Google a réussi à se faire sa place avec les Chromebooks et son programme Google Apps for Education (GAFE).

C’est un ensemble de services (Gmail, Calendar, Drive, Hangouts…) mis à disposition des écoles de la même manière que les applications pour professionnels du géant de la recherche. D’après Google, les utilisateurs connectés avec un compte « Apps for Education » ne voient pas de publicité, ne sont pas fliqués et leurs données ne sont ni collectées, ni utilisées (mais comment pourraient-ils les utiliser sans les collecter de toute façon ?).

Ca c’est dans les grandes lignes, mais en lisant les petits caractères l’Electronic Frontier Foundation (EFF) s’est rendu compte que Google ne tenait pas parole et que publicités et pistage existaient bien, même avec un compte « Apps for Education ». En fait, dès qu’un utilisateur lance une application qui ne fait pas partie du programme pour l’enseignement, la publicité revient et l’analyse des données aussi. Cela va à l’encontre de l’engagement de confidentialité envers les étudiants que Google a signé et donc l’EFF a déposé une plainte devant la Federal Trade Commission (FTC). Nous verrons comment Google arrive à se sortir de cette nouvelle GAFE et les répercussions que cela aura sur l’intérêt croissant des utilisateurs envers la protection de leur vie privée. (source : ghacks)

google apps for education

Veuillez remplir les champs obligatoires.
Signaler un contenu



A propos de l'auteur

Sébastien T.

Passionné depuis toujours par l'informatique et les jeux vidéos, je transforme ma passion en expertise. J'utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l'utilisation des OS Debian.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire