Accueil » Bientôt des batteries Sodium-ion pour remplacer les Lithium-ion ?
High-Tech

Bientôt des batteries Sodium-ion pour remplacer les Lithium-ion ?

Tout le monde sait aujourd’hui ce qu’est une batterie ou pile au Lithium. Ca s’achète n’importe où, se trouve dans le moindre appareil conçu pour fonctionner de manière autonome, jusqu’à avoir l’impression que c’est une chose basique dont on ne manquera jamais. Manque de bol, le Lithium est loin d’être la ressource la plus présente sur notre jolie planète et d’ici 2050, on n’en aura plus vu la vitesse à laquelle on le bouffe (merci les voitures électriques “vertes”).

batterie sodium ion 18650

Heureusement pour nous, la relève est en marche et le réseau français RS2E (Réseau sur le Stockage des Energies Electrochimiques, qui réunit chercheurs et industriels) vient de dévoiler un prototype de batterie Sodium-ion 18650. Le Sodium, aussi appelé Na par les chimistes, c’est que le commun appelle le sel, soit une ressource que l’on trouve en très grande quantité sur la planète bleue (on trouve 2,6% de sodium dans la croute terrestre contre 0,06% de lithium). Le Sodium était d’ailleurs déjà un concurrent dans le domaine des batteries, mais le Lithium étant plus efficace et permettant de fabriquer des batteries plus légères (question de différence de poids entre les ions-lithium et sodium), il avait perdu la course dans les années 1980. C’est cette peur de manquer (équivalent à une hausse des coûts, car comme un cheval à trois pattes, ce qui est rare est cher) et le fait que les principales mines soient en Australie, Chili ou encore Chine, avec une fabrication globalement placée en Asie, on fait que le CNRS et d’autres acteurs français (Renault, Alstom…) se sont bougés les miches de trouver quelque chose de faisable un peu partout dans le monde.

Ce prototype de batterie Sodium-ion 18650 (le format standard utilisé dans nos ordinateurs portables et même dans certaines voitures électriques) ne dévoile pas encore ses secrets de conception, mais annonce déjà 90 watt-heure/kilogramme, ce qui est comparable à certaines batteries Lithium-ion (comme la Li-ion fer/phospate), sans arriver aux 200 watt-heure/kilogramme des modèles les plus performants ou encore aux 5000 watt-heure/kilogramme présumés des futures batteries lithium-air (1700 à 2400 watt-heure/kilogramme attendus). Pour ce qui est de leur durée de vie, ils tablent sur 2000 cycles complets de charge/décharge, soit des résultats corrects pour ce qui n’est qu’un prototype et donc encore perfectible et améliorable. Reste à espérer que le reste des composants ne soient pas encore plus chers/polluants/dangereux que les piles au lithium et que cette technologie puisse exister avec un coût correct. (source : CNRS)

Si vous avez trouvé une erreur d’orthographe, veuillez nous en aviser en sélectionnant le mots et en appuyant sur Ctrl+Enter.

A propos de l'auteur

Sébastien Tondelier

Sébastien T.

Passionné depuis toujours par l'informatique et les jeux vidéos, je transforme ma passion en expertise. J'utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l'utilisation des OS Debian et Archlinux.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

OuiHeberg - L'Hébergement accessible à tous !

Suivez nous sur les réseaux sociaux !

FR | GeekParadizeHub ➜ Communauté Multigaming

23 User(s) Online Join Server
  • Horus_Hercule027
  • Anthonio_Loucass
  • ScreaX21
  • Alan Miller
  • Fumi
  • 𝕂𝕝𝕖𝕣𝕧𝕚 𝕊𝕖𝕧𝕖𝕟
  • SLXW
  • BrosFrr
  • rysered

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez par email toute l'actualité High-Tech chaque matin
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 951 autres abonnés.

2 - Entrer votre adresse email :

Tester votre débit

Acheter moins cher avec i-Comparateur

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :