High-Tech

Test de 32 gigots de DDR4 3200 G.Skill Trident Z

G.Skill a une gamme double en DDR4 de seconde génération. Le segment mainstream est occupé par les Ripjaws V, tandis que le secteur enthusiast est alloué aux Trident Z. Ces dernière par ailleurs, qui viennent d’accueillir un kit cadencé à la vitesse de 4133 MHz, arborent un style agressif et réussi, changeant du classicisme ambiant même pour des kits hautes perfs, à la manière des Corsair Dominator. Toujours est-il que l’un des bénéfices du passage à la seconde génération de puces DDR4 est l’arrivée de barrettes de 16Go pièce qui facilitent l’apport massif en RAM pour ceux qui en ont besoin, et nous sommes d’accord pour dire que ce ne sont pas les gamers !

THFR a testé 4 barrettes de 8 gigots de DDR4 3200 de cette série, avec des profils XMP 3200 en cas 16-16-36-52, et ce pour 1.35V. La base de la config est un 6700K avec sa Gigabyte Z170X-Gaming G1. En guise de chair à pâté, vous trouverez 32 gigots via 4x8Go DDR4 2400 de XPG Z1 signées Adata, et 4x4Go DDr4 3600 de ripjaws V, et 4x4Go DDR4 3200 Vengeance LPX de chez Corsair. Vous pourrez mater les fréquences maxi obtenues en overclocking avec 2 et 4 modules, et les perfs générales dans diverses applications dont les jeux.

gskill trident z

Veuillez remplir les champs obligatoires.
Signaler un contenu



A propos de l'auteur

Sébastien T.

Passionné depuis toujours par l'informatique et les jeux vidéos, je transforme ma passion en expertise. J'utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l'utilisation des OS Debian.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire