Accueil » AMD crée GPUOpen pour contrer Gameworks
High-Tech

AMD crée GPUOpen pour contrer Gameworks

Nvidia possède sa trousse à outils Gameworks. S’il est possible de faire fonctionner des Radeon avec ces outils dans les jeux, la primeur des performances va forcément aux Geforce, soutenues par lesveloppeurs du coup. Après tout le caméléon se bat pour ses solutions, et elles sont propriétaires, pas ouvertes donc, pas au sens où on pourrait le comprendre. Vous noterez que la première incursion d’AMD sur ce même territoire se nommait TressFX et carburait sur Radeon là où ça toussotait pas mal sur Geforce, bref il n’est pas question ici de remettre l’église au centre du village, juste de rappeler qu’il n’y a pas de bons ou de méchants, mais des entreprises qui font des choix pour faire vendre des produits et assurer la pérennité de celles-ci.

AMD du coup lance GPUOpen, une sorte de caisse à outils pour développeurs open source. Le but reste malgré tout, sous des airs de open source, de favoriser forcément les performances de ses Radeon lors de l’emploi des effets dans les jeux, mais de rendre leur usage plus libre. De ce fait, l’accès sera moins contrôlé que ne le fait le caméléon vis à vis de son gameworks, et cette “liberté” devrait favoriser son adoption. Et dès le mois de janvier, AMD proposera enfin du contenu via GitHub, avec des librairies/bibliothèques et des des SDK à destination des développeurs. Ce portail sera mis à jour avec d’autres inventions dans les semaines qui viennent. Pour l’instant, on nous annonce TressFX 3.0, GeometryFX DX11, AOFX DX11, ShadowFX DX11, comme on vous le dit, ceci permettra d’offrir des effets facile à intégrer, sans le regard de la maîtresse (Nvidia), lesveloppeurs seront libres de rendre la copie qu’ils veulent.

Dernier point, AMD montre ses cuisses aux fans de Linux en leur offrant AMDGPU, une base open source pour ses pilotes et outils pour les Radeon, et favorisant également le GPU Computing via OpenCL/GL et Vulkan. En tout cas, entre ça et Radeon Crimson, AMD se dote enfin de moyens pour convaincre, le succès, hormis le côté libre, sera assuré si AMD ne lâche pas son effort en chemin, et si AMD propose des outils dont l’industrie du jeu vidéo a besoin, pas comme True Audio lancé en grandes pompes et dont on n’a jamais vu la moindre couleur ni le moindre avantage. Ne manquent plus que les cartes 14/16nm compétitives et performantes et le bal sera bien ouvert !

amd gpuopen slide

Si vous avez trouvé une erreur d’orthographe, veuillez nous en aviser en sélectionnant le mots et en appuyant sur Ctrl+Enter.

A propos de l'auteur

Sébastien Tondelier

Sébastien T.

Passionné depuis toujours par l'informatique et les jeux vidéos, je transforme ma passion en expertise. J'utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l'utilisation des OS Debian et Archlinux.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Suivez nous sur les réseaux sociaux !

FR | GeekParadizeHub ➜ Communauté Multigaming

5 User(s) Online Join Server
  • 🚑 Carlito Vargas
  • Anthonio_Loucass
  • BananeM63
  • BrosFrr
  • Frédéric | OuiHeberg.com

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez par email toute l'actualité High-Tech chaque matin
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 949 autres abonnés.

2 - Entrer votre adresse email :

Tester votre débit

Acheter moins cher avec i-Comparateur

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :