High-Tech

Bouygues Telecom racheté par Orange ?

Bouygues Telecom racheté par Orange ?

La fusion des 2 opérateurs français semble se confirmer, avec des pourparlers qui pourraient débuter dès janvier.

Le rachat de Bouygues Telecom par Orange semble se préciser, si l’on en croit le « Journal du Dimanche » (JDD), qui avance la mise en place de pourparlers officiels entre les deux opérateurs dès le mois de janvier 2016. Bouygues Telecom et Orange auraient d’ores et déjà signé un accord de confidentialité concernant ce dossier à la veille de Noël. D’après le JDD, « Plusieurs réunions sont prévues entre les deux états-majors pour plancher sur les points clefs : valorisation, gouvernance, social et concurrence. »

Bouygues Telecom pourrait fusionner avec Orange en l’échange d’actions et de cash. L’opérateur serait vraisemblablement valorisé à 10 milliards d’euros, dont 8 lui donneraient une participation de 15 % chez Orange. Sa part demeurerait tout de même en dessous de celle de l’État, qui s’élèverait à un peu moins de 20 %. Le groupe Bouygues bénéficierait donc d’une place de choix chez l’opérateur historique, en obtenant logiquement deux sièges au conseil d’administration, dont un pour son PDG, Martin Bouygues. Ce rachat pourrait donner naissance à un groupe détenant plus de 50 % du marché des télécoms français. Afin de remplir les contraintes concurrentielles qu’impliqueraient cette fusion, Orange pourrait envisager de son côté des cessions d’actifs (antennes, fréquences…) à Free et SFR à hauteur de 5 milliards d’euros.

Le secteur des télécoms français n’a donc pas fini d’être bouleversé, après le rachat de SFR par le groupe Altice, maison mère de Numericable, en 2014. Un même groupe qui avait déjà tenté de racheter Bouygues Telecom en 2015, mais dont l’offre avait été rejetée.

PHOTO : © ISTOCK.

Veuillez remplir les champs obligatoires.
Signaler un contenu



A propos de l'auteur

Sébastien T.

Passionné depuis toujours par l'informatique et les jeux vidéos, je transforme ma passion en expertise. J'utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l'utilisation des OS Debian.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire