Accueil » UBISOFT met a jour ses conditions d’utilisation et sa charte sur le respect de la vie privée
High-Tech

UBISOFT met a jour ses conditions d’utilisation et sa charte sur le respect de la vie privée

Si avant on cliquait sur “J’accepte” facilement lorsqu’un contrat de licence nous était mis devant le nez, aujourd’hui les utilisateurs le font l’esprit moins tranquille, même s’ils l’acceptent tout de même pour avoir accès à ce qu’ils désirent. Du coup, lorsque UBISOFT met a jour ses conditions d’utilisation et sa charte sur le respect de la vie privée, une petite partie de notre cerveau sait qu’il y a lieu de s’inquiéter.

On vous rassure tout de suite, si vous lisez la nouvelle version de ces deux documents (disponibles ici et au format PDF), vous ne trouverez rien de plus abusif que ce qu’un Steam est capable de faire. Seize pages en tout, et c’est écrit gros en plus, qui vous permettront pour une fois de savoir à quoi vous vous engagez. UBISOFT veut vous simplifier la vie avec une page présentant les modifications de 2016, mais cette dernière ne donnant aucune réelle information, on vous invite à tout de même prendre cinq minutes pour jeter un oeil à la version complète.

Pour les plus feignants moins curieux, on vous donne un petit résumé. Premièrement le compte utilisateur. En créant un compte, vous vous engagez à donner des informations exactes à votre sujet, UBISOFT a le droit de les vérifier et de supprimer votre compte si elles sont inexactes. Ensuite, le contenu généré par l’utilisateur (CGU). Que votre création soit issue d’un contenu appartenant à UBISOFT ou pas, vous leur en cédez simplement les droits pour tous les usages possibles (ça comprend aussi votre image personnelle si vous l’intégrez). La même politique que Valve/Steam avec les mods transformés en jeux complets ou tout ce qui est fabriqué sur le Workshop. Enfin on en vient à la vie privée et là on prend un morceau du texte du deuxième document pour présenter ce que UBISOFT se donne le droit de récolter en fonction des besoins :

UBISOFT est susceptible de recueillir et de conserver vos Données Personnelles à l’occasion de certaines procédures et notamment mais de façon non limitative lorsque vous :
1. naviguez ou jouez à des Services ,
2. créez un Compte Utilisateur,
3. payez pour un Service en ligne,
4. regardez une publicité sur les Services,
5. créez du contenu généré par l’Utilisateur,
6. vous inscrivez à une liste d’envoi automatique de messages électroniques (newsletter),
7. contactez UBISOFT 8. participez à un jeu ­concours,
9. interagissez avec d’autres Utilisateurs sur une aire de discussion ou un forum.

Globalement tout ce que vous faites à l’aide de leurs services donc. Si des données à votre sujet sont collectées, ils n’en assurent pour autant pas la sécurité, car – et on reprend une nouvelle fois leur texte – :

[…] aucune méthode de transmission de données via le réseau internet ou de stockage électronique n’est en mesure de garantir 100% de sécurité. En conséquence, UBISOFT n’est pas en mesure de garantir une sécurité absolue à vos Données Personnelles.

Votre mot de passe est la seule réelle protection pour vos données, veillez donc à ne pas le partager (et à ne pas utiliser AZERTY ou 123456789). Enfin, on en vient au partage des données avec les filiales d’UBISOFT, des sociétés tierces, les autorités et les gouvernements.  Rien ne sera partagé avec des tiers sans votre accord (mais vous l’avez donné non ?), par contre pour les autorités et les gouvernements c’est Open Bar. Ca n’est pas pour autant que vous n’avez pas de droits. Car si ces contrats ne donnent pas envie d’être lu, c’est aussi parce qu’ils contiennent des informations pouvant vous servir. Ainsi, on vous donne un autre extrait du texte qui pourra servir : 

Conformément aux articles 38, 39 et 40 de la Loi n° 78­17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d’un droit d’accès aux Données Personnelles vous concernant et le, cas échéant, d’un droit de rectification ainsi qu’un droit d’opposition à leur diffusion sur le site UBISOFT.

Vous pouvez contactez le Service Client UBISOFT afin de mettre en œuvre votre droit d’opposition, d’accès, de rectification ou de retrait des données, UBISOFT à l’adresse suivante : http://support.ubi.com

UBISOFT s’engage à vous répondre dans un délai de 30 jours ouvrés maximum.

Il est aussi précisé que les bases de données constituées avec les Données Personnelles des Utilisateurs ont fait l’objet d’une déclaration auprès de la CNIL.

On vous a ajouté les liens vers les articles et le texte de loi, pour que les plus curieux puissent s’y intéresser. Vous n’êtes pas sans défense face à ces sociétés qui utilisent vos données. Tout du moins pas lorsqu’elles respectent les lois du pays dans lequel vous vivez. Si Valve arrive à frauder en utilisant le droit US ou Luxembourgeois, UBISOFT est une société française et par le fait, elle ne peut pas vous entourlouper. Au final, il vous suffit de faire un petit tour sur la page de leur support et vous pourrez faire en sorte que vos données ne sortent jamais de leurs bases de données. C’est déjà ça de gagné !

ubisoft logo

Si vous avez trouvé une erreur d’orthographe, veuillez nous en aviser en sélectionnant le mots et en appuyant sur Ctrl+Enter.

A propos de l'auteur

Sébastien Tondelier

Sébastien T.

Passionné depuis toujours par l'informatique et les jeux vidéos, je transforme ma passion en expertise. J'utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l'utilisation des OS Debian et Archlinux.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Suivez nous sur les réseaux sociaux !

FR | GeekParadizeHub ➜ Communauté Multigaming

4 User(s) Online Join Server
  • BananeM63
  • Alan Miller
  • Frédéric | OuiHeberg.com
  • 🚑 Carlito Vargas

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez par email toute l'actualité High-Tech chaque matin
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 949 autres abonnés.

2 - Entrer votre adresse email :

Tester votre débit

Acheter moins cher avec i-Comparateur

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :