Home / Vidéos / CLASH : SQUEEZIE VS KEMAR (animé par BattleWTF)

CLASH : SQUEEZIE VS KEMAR (animé par BattleWTF)

Description :
Plus de 3000 photos ont été prises pour faire cette vidéo ! Et il a fallu un certain talent de sculpteur de pâte à modeler, ainsi que beaucoup de temps pour trouver des phrases qui s’assemblent bien parmi les vidéos de Kemar et les miennes. Bravo BattleWTF !
Sa chaine YouTube : https://www.youtube.com/channel/UCSsJD_ccOdqkIu5AiGCEl3A
Sa page FB : https://www.facebook.com/battlewtf/?fref=ts
Clique ici pour t’abonner ► http://bit.ly/1khetSq (merchi)
La boutique officielle : http://www.squeezie.fr
Télécharge l’application Squeezie :
Pour IOS ► http://bit.ly/SqueezieiOS
Pour Android ► http://bit.ly/SqueezAND

Twitter ► http://www.twitter.com/xSqueeZie
Facebook ► http://www.facebook.com/SqueeZiePageOfficielle

Règles de l’espace commentaire (à respecter sous peine d’être banni par l’équipe de modération) :

  • Écrire dans un français correct
  • Respecter les autres
  • Pas de commentaires putalike (“like si tu regardes la vidéo en chaussettes” par exemple)
  • Pas de pubs et de spams

<p>Yo tout l'monde c'est Squeezie ! J'adore me marrer devant les jeux, donc si je peux vous faire marrer par la même occasion, c'est plutôt cool non ?!</p>

A voir aussi

LES ERREURS D’INGÉNIEURS…

Description : Quand les constructeurs ou fabricants font de grosses erreurs sans s’en rendre compte… …

18 Commentaires

  1. Lorsque Kemar chante il a une voix bizzare

  2. Bonjour tout le monde c'est Squeezie !!!

  3. Je trouve que le decore et les personnage sont hyper bien fait

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous avez une question ?

Vous voulez nous soumettre une information ? Ou juste faire une remarque ?

Contactez-nous !

Oui Non

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :