Vidéos

Nothing to Hide Documentaire

Description :

Documentaire (Oct. 2016) dédié à l’acceptation de la surveillance dans la population à travers l’argument “je n’ai rien à cacher” (Mise en ligne CC* Oct. 2017). “Passionnant” (Inrocks), “Qui ouvre les yeux” (Forbes), “Inquiétant” (France 24). Le film est mis gratuitement sur internet mais sa réalisation n’échappe pas aux contraintes financières de la production audio-visuelle.

Chacun est donc libre de faire une donation ici: leetchi.com/c/project-nothing-to-hide

*La licence Creative Commons – Attribution – Non Commercial – No Derivatives (CC-BY-NC-ND) permet:

  • de voir et de partager gratuitement le film en ligne en quatre langues (anglais, français, allemand, espagnol) si les auteurs et le site internet (nothingtohidedoc.wordpress.com/) sont cités.

  • d’organiser des projections publiques si celles-ci sont gratuites et ouvertes à tou(te)s. Les lycées peuvent télécharger et projeter le film sans formalités. – pour les séances ou diffusions commerciales, les distributeurs sont invités à contacter les auteurs.

Les diffusions organisées par des associations requérant des cotisations annuelles ou organisées dans le cadre d’un événement payant (conférence, symposium) sont considérées comme commerciales.

  • chacun est invité à faire un don pour contribuer à payer la production du film et de sa suite en cours d’écriture.

La licence Creative Commons ne permet pas d’éditer, d’extraire et de remixer les images du film sans l’autorisation explicite des auteurs.

Veuillez remplir les champs obligatoires.
Signaler un contenu



A propos de l'auteur

Sébastien T.

Passionné depuis toujours par l'informatique et les jeux vidéos, je transforme ma passion en expertise. J'utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l'utilisation des OS Debian.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.